Prévenir la nuisance des rats

La prolifération des rats est causée principalement par les personnes qui jettent leurs détritus ou restes de nourriture dans la rue ou dans les jardins. Aidez la municipalité à résoudre ce problème.

Beaucoup d’employés municipaux travaillent quotidiennement pour rendre la ville plus propre. Contribuez également à prévenir la nuisance des rats.

Ne pas jeter vos déchets par terre

  • Ne jetez pas vos déchets ou restes de nourriture dans la rue.
  • Ne placez pas vos sacs poubelles ou détritus à côté des poubelles.
  • Mettez vos sacs poubelles sur le trottoir le jour même de la collecte. Si possible, déposez vos ordures juste avant la collecte. Assurez-vous de bien fermer les sacs.

    Ne donnez pas à manger aux oiseaux

    Ne donnez pas de pain ou de restes de nourriture aux oiseaux. De grandes quantités de nourriture sont mauvais pour leur santé. Les restes qui ne sont pas mangés par les oiseaux attirent les rats.

    Jeter votre vieux pain dans la poubelle à pain

    Avez-vous du vieux pain ou du pain rassis ? Mettez-le dans le conteneur à pain. Retrouvez le conteneur à pain dans votre quartier.

    Rapporter la nuisance des rats

    Vous pouvez prévenir la municipalité si vous avez vu 1 ou plusieurs rats dehors. Cela peut-être dans la rue, dans un parc, un jardin ou dans la cour de votre immeuble. Vous pouvez prévenir la municipalité via la page (en anglais) Signalez la nuisance des rats.

    Que fait la municipalité ?

    Fin 2018, la municipalité, en partenariat avec les sociétés de logements, les résidents et les services de l’environnement de la ville, a lancé un plan pour lutter contre les nuisances des rats.

    Les nouvelles mesures les plus importantes sont :

    • Vous pouvez rapporter les problèmes sur les rats dans la rue ou dans les jardins à la municipalité, soit sur le site ou en appelant le 14070.
    • La municipalité est dans le droit d’introduire une interdiction de nourrir les animaux dans les quartiers avec des problèmes de rats. Les résidents qui jettent leurs restes de nourriture dans l’espace public s’exposent à une amende de € 95.

    Depuis juillet 2019, l’interdiction est en vigueur dans les arrondissements de Mariahoeve, Moerwijk et Morgenstond.

    En plus de ces mesures, la municipalité continuera à sensibiliser la population avec des campagnes d’information sur les conséquences de jeter de la nourriture dans la rue:

    • Pour les adultes, il y a des sessions d'information (broodlessen) en partenariat avec l'association Stichting Aarde-Werk.
    • Des coffrets pédagogiques ont été introduits dans les écoles primaires et dans les collèges.
    • La pièce de théâtre ‘Broodkapje’ a été créée pour les enfants. Elle a pour but de leur faire comprendre que le pain n’as pas sa place dans la rue et de leur faire savoir ce qu’ils peuvent faire avec les restes de pain.

    La municipalité placera des poubelles à pain dans de plus en plus de quartiers.

    2 zones de test

    Une campagne anti-rats a été introduite à la fin de l’année 2018 dans 2 zones qui comportent de gros problèmes avec les rats : Moerwijk-Oost dans l’arrondissement d’Escamp et Mariahoeve De Landen à Haagse Hout. Des mesures supplémentaires ont été implémentées dans ces quartiers. Le plan se concentre également sur la prévention de ce fléau. En plus des mesures énumérées ci-dessus, la municipalité va mener une enquête sur les bâtiments qui ont des défauts, tels que des canalisations, gouttières, ou conduits d’aération cassés, dans lesquels les rats peuvent se faufiler et pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Une étude sera également conduite sur les espaces verts. La campagne d’information publique sera aussi conduite dans les entreprises, les écoles et dans les mosquées.

    Les agents municipaux et les sociétés de logements contrôleront davantage les zones de test. Les résidents et les sociétés recevront d'abord un avertissement s'ils jettent des restes de nourriture dans la rue ou dans les jardins des immeubles. Et des amendes seront données plus fréquemment.  

    La municipalité examinera si cette mesure est nécessaire dans d’autres parties de la ville.

    Publié: 30 décembre 2019Dernière mise à jour: 6 mai 2020