Actualité

La Haye interdit la vente de gaz hilarant dans les commerces

Publié 26 juillet 2020Dernière mise à jour 29 juillet 2020

Le conseil municipal de la ville de La Haye a fait une proposition pour interdire la vente de gaz hilarant dans les commerces.

Bredemeijer, Adjoint au maire (espaces extérieurs): "Je suis vraiment inquiet de l’utilisation que les jeunes adultes font du gaz hilarant à La Haye. Non seulement, ces personnes causent des nuisances sur les terrains de jeux, dans la rue et sur la plage mais ils mettent également leur vie et celles d’autrui en danger. Il est grand temps de mettre un terme à ce commerce de rue’."

Le conseil municipal a proposé d’adapter un texte pour interdire le gaz hilarant (protoxyde d’azote) dans les endroits publics et les commerces. Si le conseil municipal donne raison à cette proposition de loi lors de leur prochaine réunion, l’interdiction rentrera en vigueur à partir du 1er octobre.

Décourager l’usage

Le gouvernement national prépare la loi pour interdire la vente de gaz hilarant dans des cylindres ou des cartons entiers destinée à l’usage récréationnel l’an prochain. La municipalité de la Haye prend déjà les mesures nécessaires afin d’interdire la vente de rue. La municipalité discutera également avec les jeunes et les parents et mènera une campagne de prévention en informant des effets néfastes du gaz hilarant, discussion basée sur une étude de l’Institut Trimbos. La municipalité parlera également aux commerces et aux associations de distributeurs dans le but de décourager l’usage du gaz hilarant et des recharges à chantilly (capsules en aluminium) dans les vitrines des commerces.